Pompes à chaleur

Chauffage et aérothermie, comment ça marche ?

Le chauffage par aérothermie  grâce à la pompe à chaleur !

La pompe à chaleur et l’aérothermie

Le monde des pompes à chaleur se divise en trois grandes familles, déterminées par le milieu dans lequel elles tirent leur énergie. Les pompes à chaleur géothermiques tirent leurs calories du sol ;  les pompes à chaleur hydrothermique de l’eau (nappe phréatique, lacs, rivières, voir mer) ; et les pompes à chaleur basées sur l’aérothermie de l’air ambiant. Chacune de ces pompes à chaleur a ses avantages et ses inconvénients, liés à l’emplacement géographique, aux caractéristiques du bâtiment et aux qualités du terrain où elles sont implantées. Elles sont cependant toutes d’une efficacité énergétique intéressante.

La pompe à chaleur permettant le rafraichissement ou le chauffage par aérothermie est la plus répandue. Elle présente l’avantage de ne pas nécessiter de forage ou de travaux de terrassement importants, et d’utiliser une ressource gratuite et virtuellement inépuisable.

Fonctionnement en chauffage par aérothermie d’une pompe à chaleur de coefficient de performance égal à 4 !

Le chauffage par aérothermie, comment ça marche ?

Le principe de l’aérothermie est bien connu : c’est celui du réfrigérateur. On puise dans l’air d’un milieu les calories qui s’y trouvent par un cycle de compression / détente d’un liquide frigorigène (ou caloriporteur, c’est la même chose) pour les diffuser dans un autre milieu. Quand on puise les calories dans l’air extérieur pour les diffuser à l’intérieur de l’habitation, on parle de chauffage par aérothermie (aérothermique) ; quand on puise les calories dans l’air intérieur pour en extraire la chaleur et l’évacuer dans l’air extérieur, on  parle de climatisation aérothermique. Une pompe à chaleur aérothermique pouvant renverser son cycle calorique, un seul et même dispositif peut assurer les deux fonctions. On parle alors de pompe à chaleur réversible.

Chauffage par aérothermie : les grandes catégories !

Les pompes à chaleur aérothermiques air-air !

La famille des pompes à chaleur assurant le chauffage par aérothermie se subdivise en deux grandes catégories. La première est celle  des pompes à chaleur air-air, qui puisent leurs calories dans l’air ambiant au moyen d’un groupe extérieur dans lequel s’effectue l’échange calorique, et diffuse la chaleur à l’aide d’une unité intérieure qui souffle l’air réchauffé dans la pièce à chauffer. Grâce à la présence d’un inverseur du circuit calorigène, la même unité intérieure peut également extraire la chaleur de l’air intérieur. L’air à rafraîchir est dirigé vers des ailettes réfrigérées pour en extraire la chaleur, qui est alors rejetée dans l’air extérieur. L’air ainsi rafraichi est finalement ré-insuffler dans les pièces intérieures. Les pièces sont climatisées !

Les pompes à chaleur air-eau : championnes en rénovation et ECS

La deuxième grande famille est celle des pompes à chaleur air-eau pour un chauffage par aérothermie. Comme leur nom l’indique, ces pompes à chaleur puisent les calories dans l’air ambiant à l’aide d’un système de compression / détente comparable aux systèmes air air.  En revanche, elles utilisent l’eau pour transporter la chaleur à l’intérieur de l’habitation par un circuit de chauffage traditionnel. L’émetteur de chaleur est alors un dispositif rayonnant comme un radiateur basse température ou un plancher chauffant. Très intéressante en rénovation pour réutiliser une installation de chauffage central existante, la pompe à chaleur air-eau permet également d’obtenir de l’eau chaude sanitaire à bas coût.

Y’a t-il des limites au chauffage par aérothermie ?

La pompe à chaleur aérothermique fonctionne jusqu’à des températures extérieures très basses, c’est un fait. Des températures extrêmes peuvent cependant altérer sa performance. Ainsi, pour des régions très froides, mieux vaut penser à un autre système de chauffage climatisation. Pour ces région,  le chauffage par aérothermie peut également être couplé avec un système de chauffage d’appoint,  ou utilisé en complément d’une chaudière (bois, gaz…). En France, le climat tempéré permet aisément l’installation d’une pompe à chaleur aérothermique sur tout le territoire.

Quel que soit son type, une pompe à chaleur aérothermique représente dans tous les cas un investissement de confort intéressant, permettant de chauffer et rafraîchir avec une grande facilité d’utilisation tout en baissant sa consommation énergétique. Le rapport économies d’électricité / prix pompe à chaleur ne tarde jamais à être largement positif.

Gestion de vos préférences sur les cookies

Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers. Ces fonctionnalités déposent des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. 

Préférence pour tous les services
Les cookies de suivi d’audience

Les cookies de suivi d'audience nous permettent de suivre votre cheminement sur notre site uniquement. Nous utilisons ces données à des vues purement statistiques afin de vous apporter la meilleure expérience de navigation possible. 

Politique de gestion des cookies Mitsubishi Electric. 

Pour plus d'informations, consultez notre politique de cookies.