Pompes à chaleur

La pompe à chaleur est-elle efficace quand il fait très froid ?

A partir du 1er juillet 2022, les équipements neufs installés pour le chauffage ou la production d'eau chaude dans les bâtiments d'habitation ou à usage professionnel, neufs ou existants, devront respecter un plafond d'émissions de gaz à effet de serre de 300 gCO2eq/KWh PCI. La pompe à chaleur air-eau, offre une solution de chauffage économique et respectueuse de l’environnement. Mais est-elle efficace quand il fait très froid ? La pompe à chaleur air-air ou climatisation réversible peut-elle également apporter une alternative intéressante aux énergies fossiles ?

La pompe à chaleur pour chauffer, comment ça marche ?

Fonctionnement d’une pompe à chaleur

La pompe à chaleur est un système permettant de puiser l’énergie dans l’air extérieur pour la retransmettre dans l’habitat. Lorsque l’énergie est restituée à l’intérieur sous forme d’air chaud, on parle de pompe à chaleur air-air ou chauffage réversible.

Lorsqu’elle est restituée sous forme d’eau chaude, par exemple pour alimenter un circuit de radiateurs, on parle de pompe à chaleur air-eau. Dans les deux cas, les calories sont puisées dans l’air extérieur via un fluide dit frigorigène ayant la caractéristique de pouvoir changer de phase à des températures bien moindres que l’eau.

Ces changements de phase, entre état liquide et gazeux, vont permettre de transférer l’énergie contenue dans l’air extérieur en quatre phases :

1. Le fluide frigorigène, à l’état liquide, récupère les calories de l’air extérieur à l’intérieur du groupe extérieur. Il monte en température et s’évapore.

2. Le compresseur du groupe extérieur, alimenté par un moteur électrique, compresse le fluide gazeux. Il monte donc en pression.

3. S’ensuit une phase de condensation du fluide frigorigène, durant laquelle ce dernier passe de l’état de gaz haute pression à l’état liquide en transmettant les calories au système intérieur en réchauffant :

  • L’ air via un échangeur situé dans l’unité intérieure dans le cas de la pompe à chaleur air-air.
  • L’ eau via un échangeur situé dans le module intérieur dans le cas de la pompe à chaleur air-eau.

4. Enfin, le détendeur fait chuter la pression du fluide frigorigène et le prépare pour un nouveau cycle d’évaporation.

La pompe à chaleur puise près de 75% de son énergie dans l’air extérieur. Il s’agit à ce titre d’une énergie renouvelable.

 

La pompe à chaleur est-elle efficace pour chauffer lorsqu’il fait très froid ? 

Contrairement aux idées reçues, qu’il s’agisse de pompe à chaleur air-air ou de pompe à chaleur air-eau, il existe des technologies permettant de produire de la chaleur même dans des conditions extrêmes.

Les technologies des pompes à chaleur air-eau pour chauffer en hiver

Pour les systèmes air-eau, qui ont pour vocation de réchauffer l’habitat via un circuit d’eau relié à des radiateurs ou planchers chauffant, certaines technologies garantissent de conserver la même puissance de chauffage, qu’il fasse +7°C ou - 15°C à l’extérieur.

C’est le cas de la technologie Zubadan (spéciale chauffage en japonais). Les pompes à chaleur Zubadan restent donc efficaces dans les zones où l’hiver est rigoureux. Elles continueront même de produire de la chaleur jusqu’à - 28°C de température extérieure.

Cette technologie de pac air-eau et air-air permet en outre de réduire de moitié le temps de montée en température de la batterie de l’appareil. En augmentant la rapidité et l’efficacité de la pompe à chaleur dont le groupe extérieur en est doté, la technologie Zubadan assure un système alliant économies d’énergie et grand confort d’utilisation.

Les technologies des pompes à chaleur air-air pour chauffer en hiver 

En ce qui concerne les pompes à chaleur air-air, aussi appelées chauffages réversibles, il est également possible de coupler confort et performances.

En effet, la technologie Hyper Heating « Spécial chauffage » Mitsubishi Electric, garantit le maintien de la puissance de chauffage jusqu’à -15°C extérieurs et un chauffage jusqu’à -25°C. La technologie Hyper Heating offre des performances exceptionnelles en mode chauffage (jusqu’à A+++ et SCOP à 5,2), comme en mode climatisation (jusqu’à A+++ et SEER à 10,5) pour garantir un maximum d’économies d’énergie.

Par froid extrême, pour le même besoin de chauffage, opter pour un appareil en technologie Hyper Heating permet en outre de sélectionner une puissance inférieure à celle d’un appareil standard. Ce choix peut non seulement vous faire faire des économies sur le prix d’achat, mais également vous garantir d’obtenir de meilleures performances thermiques et acoustiques.

Exclure de la recherche
Non

Gestion de vos préférences sur les cookies

Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers. Ces fonctionnalités déposent des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. 

Préférence pour tous les services

Les cookies de suivi d’audience

Les cookies de suivi d'audience nous permettent de suivre votre cheminement sur notre site uniquement. Nous utilisons ces données à des vues purement statistiques afin de vous apporter la meilleure expérience de navigation possible. 

Politique de gestion des cookies Mitsubishi Electric. 

Pour plus d'informations, consultez notre politique de cookies.