La prochaine réglementation sera environnementale, la RE 2020

Qui dit effort collectif pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre, dit nouvelle réglementation. Celle-ci concerne plus particulièrement la construction des bâtiments dans la perspective de l’émergence de la ville durable de demain. Pour mieux appréhender ce qui vous attend et anticiper les normes à venir, vous êtes au bon endroit.

La prochaine réglementation sera environnementale,     la RE2020

Objectifs de la RE  2020

Par rapport à l'ancienne/actuelle réglementation thermique RT 2012, les objectifs de la nouvelle RE2020 seront de :

  • Diminuer l’impact sur le climat des bâtiments neufs en prenant en compte l’ensemble des émissions du bâtiment sur son cycle de vie, dès la construction. Cela permettra d’une part d’inciter à des modes constructifs qui émettent peu de gaz à effet de serre ou qui permettent d’en stocker tel que le recours aux matériaux biosourcés. D’autre part, la consommation de sources d’énergie décarbonées sera encouragée, notamment la chaleur renouvelable.
  • Poursuivre l’amélioration de la performance énergétique et la baisse des consommations des bâtiments neufs. La réglementation ira au-delà de l’exigence de la réglementation actuelle, en insistant en particulier sur la performance de l’isolation quel que soit le mode de chauffage installé, grâce au renforcement de l’indicateur « de besoin bioclimatique » dit « Bbio ».
  • Garantir aux habitants que leur logement sera adapté aux conditions climatiques futures en introduisant un objectif de confort en été. Les bâtiments devront mieux résister aux épisodes de canicule, qui seront plus fréquents et intenses du fait du changement climatique.

Vous faites face à des enjeux réglementaires et environnementaux dans la perspective d’un nouveau projet ? La suite de cet article vous aide à bien anticiper la mise en place de la RE 2020. Et comme chez Mitsubishi Electric, vous accompagner dans votre réflexion est au cœur de nos préoccupations, nous souhaitons aller plus loin : en complément de ce blog, nous vous proposons un livre blanc « chauffage et climatisation pour les bâtiments de demain » pour vous aider à y voir (encore) plus clair sur ces problématiques.

Téléchargez notre livre blanc

Histoire récente de l’expérimentation E+C-

Depuis 2016, l’expérimentation E+C- prépare/préfigure la prochaine réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE2020). Par rapport à la réglementation thermique en vigueur RT 2012, cette expérimentation aborde une nouvelle dimension, celle des émissions d’équivalent carbone d’un bâtiment sur tout son cycle de vie. Le bâtiment régit par la prochaine réglementation RE 2020 sera un bâtiment à performances énergétiques encore plus élevées, jusqu’à énergie positive (E+) et à faible impact carbone (C-).

Cette dernière composante carbone est essentielle et nouvelle, et elle était complètement absente des anciennes réglementations.

Côté énergie

L’expérimentation introduit 4 niveaux, E4 étant le plus performant, nécessitant de produire autant d’énergie renouvelable que d’énergie fossile consommée. Un niveau « Énergie » basé sur l’indicateur Bilan BEPOS exprimé en kWh ep/m² SRT/an par an.

Côté Carbone

La réduction de ces émissions est traduite par un "niveau carbone" C1 ou C2 (le plus performant). Un niveau « Carbone » exprimé en kg eq.CO2/m²SDP basé sur :

  • Eges : Indicateur des émissions de Gaz à Effet de Serre sur l’ensemble du cycle de vie du bâtiment.
  • EgesPCE : Indicateur des émissions de Gaz à Effet de Serre de produits de construction et des équipements utilisés sur l’ensemble de leur cycle de vie.

Comment concevoir et se préparer à la RE 2020

Comment concevoir les bâtiments là, maintenant ?

L’application à l’été 2021 rend difficile le choix entre « dois-je concevoir un bâtiment aujourd’hui en respect de la réglementation actuelle la RT 21012 » ou « dois-je anticiper car le bâtiment que je conçois sera réceptionné fin 2021 voire en 2022 ». Dans le premier cas, le maître d’ouvrage risque de concevoir un bâtiment qui aussitôt sa sortie de terre soit « has-been » et plus du tout cohérent avec l’actualité. Vous - concepteurs autant que maîtres d’ouvrage - vous demandez comment concevoir maintenant les bâtiments ? Voici quelques clés pour vous aider.

Si aujourd’hui, c’est légalement la RT 2012 qui s’applique à tous les bâtiments neufs, il est plus que recommandé d’anticiper la prochaine RE 2020 en se basant sur le label E+C- et les tendances connues aujourd’hui, pour être au minimum « au niveau » lors de la fin de chantier.

Pour la partie efficacité énergétique 
  • Les tendances sont bien connues pour prévoir une construction dès aujourd'hui avec un meilleur Bbio (isolation et protections renforcées)
  • En intégrant d'ores et déjà le confort d'été naturel (exposition, protection solaire, biodiversité)
  • En prévoyant autant que possible une future climatisation (pour les logements par exemple car les occupants souffriront de plus en plus d’inconfort d’été)
  • Encore plus d'efficacité énergétique, avec plus d'énergie renouvelable, plus de récupération d'énergie,   jusqu’à la production d'énergie de type BEPOS (Bâtiment à énergie positive)
  • Connectez « le bâtiment et ses objets » en particulier tout le système de confort de chauffage, climatisation, ventilation et QAI. Utilisez la gestion technique du bâtiment la plus prédictive et intelligente. Et, gérez …
  • Anticiper et prévoir des réservations et fourreautages pour pouvoir raccorder des panneaux solaires photovoltaïques, des prises électriques pour véhicules.
Pour la partie réduction carbone 

Cette partie sera la plus difficile à anticiper, néanmoins pour réduire le poids carbone les pistes suivantes sont déjà possibles :

  • Economie circulaire : moins de déchets, matériaux de proximité, fluides frigorigènes recyclables, …
  • Rappelons que les matériaux biosourcés, locaux, recyclés, réemployés présentent des avantages environnementaux indéniables, jusqu'à 30% de gain sur la phase construction.
En résumé

Il est recommandé de penser dès aujourd’hui un bâtiment qui aille bien au-delà de la RT 2012, afin que celui-ci conserve une vraie valeur dès sa réception et qu’il ne soit pas  « has-been » dès son utilisation ! Il s’agit donc pour les concepteurs de viser des bâtiments à grande sobriété énergétique, intégrant la récupération d’énergie, le plus possible à énergie positive et à faible impact carbone.

Il convient donc de se référer dès aujourd’hui au label E+C- en évitant les 2 niveaux d’Energie E1 et E2 et en visant autant que possible le niveau E2 ou E3 pour l’ENERGIE et LE NIVEAU C2 pour le CARBONE.

RE 2020 construire le batiment de demain

La RE 2020, planning et récentes orientations

Le planning de la RE 2020, obligation décalée à l’été 2021

Le Ministère de la Cohésion des Territoires a bien confirmé que la réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE2020) voit son calendrier réajusté pour une obligation décalée de 6 mois, à partir de l'été 2021. La publication des textes réglementaires RE 2020 (décrets et arrêtés) interviendra donc fin de l’année 2020 ou au plus tard au tout début de l’année 2021.

Poids carbone de l’électricité considérablement changé et favorisé

La réduction du poids carbone de l’électricité vise les 79 g/kWh contre précédemment 210 g/kWh et par l’abaissement du coefficient de conversion de l’énergie primaire en énergie finale à 2,3 au lieu de 2,58, comme appliqué en France depuis le début des années 70. Quant au coefficient de 2,3, il tombe pile-poil entre les bornes de la valeur par défaut prescrite par l’Union européenne début 2019 (de 2,1 à 2,5).

Exit le Bepos de la RE 2020

Initialement, cet indicateur Bepos (bâtiment à énergie positive) dresse le bilan énergétique global d’une construction : il prend en compte les énergies non renouvelables, les énergies dites captées – thermodynamiques, photovoltaïques … – et soustrait les énergies dites exportées comme l’électricité photovoltaïque rejetée sur le réseau … Et ce, sur la base de tous les postes de consommation des logements ou des bureaux : les cinq usages « réglementaires » (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, ventilation, auxiliaires) plus les autres usages mobiliers : cuisson, audiovisuel, ... en logement ; informatique dans le tertiaire …).

fluides
Intégrer le confort d’été

Et garantir aux habitants que leur logement sera adapté aux conditions climatiques futures en introduisant un objectif de confort en été. Les bâtiments neufs résisteront donc mieux aux épisodes de canicule, qui seront plus fréquents et intenses du fait du changement climatique.

Intégrer la qualité d’air intérieur

C’est la loi ELAN qui a validé le sujet avec « une nouvelle obligation sur la qualité de l’air intérieur ». La prochaine réglementation RE 2020 intègrera donc un volet sur un niveau minimum pour assurer une QAI dans les constructions neuves.

Un projet, une question ? Contactez notre service Prescription

Consultez nos derniers articles

4 janvier 2021

Ecoconception et Etiquetage énergétique : la réglementation ErP

Depuis le 26 Septembre 2015, les Directives Écoconception (ou Ecodesign) et Étiquetage énergétique (ou Ecolabelling) favorisent la fabrication et la vente d’équipements de chauffage et de climatisation performants sur le plan de l’efficacité énergétique.
Ceci dans la cadre de la politique européenne ErP (Energy related Products). Celle-ci ayant déjà commencé avec les moteurs électriques en 2011, les climatiseurs en 2013, … et devant ainsi continuer à améliorer les performances des équipements jusqu’en … 2025.
La politique européenne ErP (Energy related Products), visant à améliorer l’efficacité énergétique et environnementale des appareils est déclinée en 2 Directives : Ecoconception et Etiquetage énergétique. Elle est active dans 30 pays de l'UE.
Les équipements du CVC ou du chauffage - génie climatique n’échappent pas à cette stratégie bas-carbone. Maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre mais également toute la filière, tous ont désormais en conscience et dans leur mode de pensée une conception bas-carbone.

3 novembre 2020

F-Gas et fluides frigorigènes, les tendances

Avec les dernières évolutions réglementaires autour des fluides frigorigènes, de nombreuses questions se posent sur leur avenir, la possibilité d’utilisation et d’installation actuelle et à venir. Afin de bien comprendre la situation, il est important d’apporter un éclairage précis sur ces évolutions, leur origine, leur but, et surtout les enjeux auxquels nous sommes confrontés en tant qu’acteur mais aussi citoyen.

3 novembre 2020

Enjeux bas carbone et performance énergétique

Des enjeux de taille se présentent devant nous. Nous l’avons constaté depuis la canicule de 2003 et les experts du GIEC nous ont alarmés bien avant, nous sommes face à un changement climatique. l y a un épuisement des énergies fossiles et cela nous impose une transition énergétique et une réduction drastique de nos émissions de gaz à effet de serre.

Gestion de vos préférences sur les cookies

Certaines fonctionnalités de ce site s’appuient sur des services proposés par des sites tiers. Ces fonctionnalités déposent des cookies permettant notamment à ces sites de tracer votre navigation. Ces cookies ne sont déposés que si vous donnez votre accord. 

Préférence pour tous les services

Les cookies de suivi d’audience

Les cookies de suivi d'audience nous permettent de suivre votre cheminement sur notre site uniquement. Nous utilisons ces données à des vues purement statistiques afin de vous apporter la meilleure expérience de navigation possible. 

Politique de gestion des cookies Mitsubishi Electric. 

Pour plus d'informations, consultez notre politique de cookies.